Études Oriente-moi 10

Retour aux études, bonne idée? Voici 7 raisons de le faire!

Vers l’âge de 16 ou 17 ans, nous sommes confrontés à une décision importante qui changera le cours de notre vie : quelles études dois-je faire et quel métier vais-je exercer pour le reste de ma vie? Es-tu d’accord avec moi pour dire qu’à cet âge, nous ne connaissons pas grand-chose de la vie? C’est un immense stress pour tous les étudiants qui ont peur de se tromper. Et, parfois, on se trompe. Ce n’est pas un échec en soi! L’expérience acquise demeurera et te servira dans le futur!

 

Devrais-tu effectuer un retour aux études? Voici 7 raisons pour te motiver à le faire, malgré tes réticences et celles de ton entourage.

 

Cet article a été écrit en particulier pour les possibilités qui sont disponibles au Québec. Ayant un conjoint français, je sais que c’est plus compliqué en France. Par contre, tu trouveras quand même quelques pistes de réflexion.

 

Étude Oriente-moi 1

 

 

1) Tu as le droit de te tromper dans la vie, même pour les études et les métiers!

 

Études Oriente-moi 2

Oui, tu pouvais penser, à 17 ans, que de travailler aux ressources humaines d’une entreprise était ce qui pouvait te convenir le mieux dans la vie! Aujourd’hui, à 30 ans, tu peux te rendre compte que ce n’était pas du tout ce que tu pensais et vouloir t’en aller en informatique.

 

Tu t’es peut-être trompé(e) lorsque tu as choisi ton domaine d’étude la première fois, mais ce n’est pas totalement une erreur : tu as appris et tu as acquis de l’expérience. Tu as le droit de te tromper; l’important, c’est d’en tirer profit! Tu pourras utiliser les compétences que tu as acquises au cours des dernières années dans ta future carrière. Tu n’as pas perdu ton temps, au contraire.

 

2) Faire un retour aux études, ce n’est pas un échec!

 

Études Oriente-moi 3

Changer de carrière, ce n’est pas la fin du monde! Cela ne fait pas de toi quelqu’un qui a échoué dans la vie. Au contraire, tu avances et tu chemines beaucoup plus que quelqu’un qui est dans la même situation que toi et qui n’ose pas le faire. Tu as essayé, ça n’a pas fonctionné, tu recommences, c’est tout! La résilience (capacité de faire face à une situation difficile) et la persévérance sont deux qualités qui te mèneront loin.

 

Ne voit plus cette situation comme un échec! Je t’invite à la voir comme un nouveau départ courageux!

 

3) Les autres qui te découragent n’ont pas nécessairement raison.

 

Études Oriente-moi 4

Certaines personnes tenteront de te décourager dans ton nouveau choix de vie et tu auras envie de les croire. Pourtant, il ne faut pas boire leurs paroles comme si c’était eux qui avaient réellement raison.

 

De nos jours, le changement de carrière est de plus en plus fréquent. Dans le passé, on étudiait dans un domaine, on trouvait un travail et le reste de notre vie était tracé. Aujourd’hui, ça se passe autrement. Le marché du travail a évolué et les mentalités également. Tu n’es pas « anormal(e) ».

 

Entoure-toi de gens qui t’encouragent et qui te font des commentaires positifs ou constructifs par rapport à ta démarche. L’amitié que te portent tes amis devrait faire en sorte qu’ils t’écouteront sans jugement. Peut-être veulent-ils t’éviter des ennuis, mais peut-être sont-ils également jaloux que tu aies le courage de le faire, contrairement à eux. N’oublie jamais ça.

 

4) Mieux vaut recommencer que d’être malheureux.

 

Études Oriente-moi 5

Si tu t’empêches de faire un retour aux études, tu risqueras d’être malheureux dans ton emploi pour une bonne période de ta vie. Parfois, ce n’est pas toujours le boulot qui est en cause. Parfois, il s’agit d’une période creuse dans notre vie personnelle. Il peut s’agir aussi de problèmes avec des collègues de bureau. Commence par essayer d’en parler avec un spécialiste, avec une personne de confiance ou avec ton patron.

 

Par contre, si les tâches à ton travail te font faire des cauchemars la nuit et qu’à la seule idée de mettre les pieds au bureau, tu sens déjà l’angoisse monter en toi car tu ne supportes plus de travailler dans ce domaine, ce n’est pas très bon signe. Questionne-toi sur les raisons de cet inconfort. 

 

Ce n’est pas facile de recommencer quelque chose de nouveau, surtout avec les contraintes qui s’empilent en vieillissant, mais c’est possible! Voici un site qui regroupe tous les conseillers d’orientation du Québec. Ils pourront t’aider à te diriger afin que ce nouveau projet de vie soit réalisable.

 

5) Tu as des ressources financières pour t’aider à financer tes études.

 

Études Oriente-moi 6

Oui, des études, ça coûte cher. Oui, tu auras des sacrifices financiers à faire et ça peut faire peur. Essaie de voir ça autrement : c’est un investissement! Ce sera avantageux non seulement pour tes finances à long terme, mais pour ton bien-être et ton sentiment d’accomplissement. Tu investis dans ton avenir et dans ta santé, par le fait même.

 

Bien entendu, les comptes ne se paient pas seuls. Quelles sont tes ressources pour financer ton retour aux études? Voici trois façons qui pourront t’aider :

 

1) Je te propose de jeter un coup d’œil sur ce site du gouvernement. Il te propose une foule d’outils qui te seront utiles pour planifier ton retour sur les bancs d’école!

 

2) Cet outil proposé par l’Université Laval t’aidera à planifier tes financesfais ton budget. Même si tu ne vas pas à l’université, tu peux l’adapter facilement à ta situation. Tu peux même l’adapter pour d’autres petits objectifs (entreprise, maison, voiture, etc.).

 

3) Rencontre les personnes responsables des étudiants dans l’établissement où tu aimerais aller étudier. Pose-leur des questions concernant les perspectives d’emploi, le temps à consacrer aux études VS avoir un emploi à temps partiel, les différentes ressources fournies par l’établissement, etc. Tu pourrais être surpris(e)! De plus, ils pourraient peut-être te proposer des choses auxquelles tu n’avais pas encore songé.

 

6) Au nombre de temps que tu passes au boulot, tu dois l’aimer et t’y sentir bien!

 

Études Oriente-moi 7

 

On consacre une très grande partie de notre vie à travailler. En date d’aujourd’hui, la majorité des gens travaillent jusqu’à l’âge de 65 ans. Quel âge as-tu présentement? Combien d’années dois-tu travailler encore? Est-ce que tu t’imagines exercer ce travail jusqu’à ta retraite?

 

Voici une petite statistique qui te fera peut-être réfléchir :

 

99 117 heures … 

C’est le temps moyen passé au travail, selon des statistiques gouvernementales. C’est l’équivalent de 11,5 années de dur labeur.

 

Source : Out the box
Et alors, vois-tu encore ça de la même façon maintenant? Je ne sais pas à quel point ces chiffres sont véridiques, mais disons que le chiffre est plausible quand on y pense, non?

 

7) Tu ne le regretteras pas.

 

Études Oriente-moi 8

Non, ce n’est pas une décision facile à prendre. Non, ce ne sera pas facile tous les jours. Oui, tu te demanderas pourquoi tu t’es lancé dans cette aventure. Oui, tu te décourageras par moment… mais tu ne le regretteras pas. Ces sacrifices amélioreront ta qualité de vie ainsi que celle de tes proches. Vas-y, informe-toi et fonce!

 

Si tu doutes encore, je te conseille d’aller lire mon histoire. Tu verras le cheminement que j’ai fait pour me rendre là où je suis aujourd’hui!

 

Et toi, as-tu envie de changer de carrière?

 

Articles qui pourraient t'intéresser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *