Couple Oriente-moi 6

Couple : Chasseur ou Cultivateur? Choisiras-tu le bon?

Un soir, lors de nos débuts de couple, mon chum m’a dit :

« Jess, j’ai peur. Tu sais, les autres garçons sont des chasseurs, moi je ne suis qu’un cultivateur, je ne pourrai pas rivaliser avec eux. ».

Au début, je ne comprenais pas… mais j’ai réfléchi et j’ai compris ce qu’il voulait dire. Je ne veux plus de chasseurs dans ma vie, je préfère désormais les cultivateurs… et j’ai trouvé celui qui a persévéré et qui a réussi à me faire regagner la confiance en l’amour que j’avais perdue.

Question toute simple : en relation amoureuse, est-il mieux d’être un chasseur ou un cultivateur? Je m’explique. 

 (le texte est au masculin, mais pourrait également être mis au féminin!)

 

 

Couple Oriente-moi 1

 

 

Le « chasseur » en couple (ou à la recherche d’une conquête)

 

Couple Oriente-moi 2

Un chasseur, ça connaît sa proie : sa façon de réagir, de vivre, ce qu’elle aime en général et qu’est-ce qui lui fait plaisir. Quand le chasseur a choisi sa cible, il n’y a rien à son épreuve. Il a une très grande confiance en lui et rien ne l’arrêtera.

 

Son but : obtenir ce qu’il veut de toutes les façons possibles. Il te charmera, te complimentera, te racontera toutes les belles histoires que tu voudras croire et fera tout ce qu’il peut pour t’attirer dans ses filets. Il connaît ses atouts et sait habilement les mettre en valeur. Il a la « touche ».

 

Il mettra des étoiles dans tes yeux, mais cette lumière étoilée sera éphémère. Lorsque tu seras sous le charme, il saura qu’il a gagné. Il continuera quelques temps, question de rassurer et de satisfaire son ego, mais il se lassera rapidement lorsqu’il n’y aura plus de « challenge ». Il s’éloignera, se mettra à la recherche d’une autre proie… et recommencera son beau petit manège.

 

Le pire dans tout ça? Tu ne comprendras jamais ce qu’il s’est passé pour que tout change du jour au lendemain.

 

Normal, il n’y a pas de logique. Et il n’y en aura jamais! Mais toi, tu culpabiliseras de toutes les façons inimaginables…

 

 

Le « cultivateur » en couple (ou en quête d’une relation durable)

 

Couple Oriente-moi 3

Le cultivateur, lui, vise le long terme. Il sait que pour récolter ce qu’il sème, c’est un travail acharné de tous les jours. Ce qu’il espère au final est précieux et il ne veut surtout pas mettre en péril ce dans quoi il a décidé de s’investir.

 

Son but : Tout doucement, il apprendra à connaître les forces et les faiblesses de ce qu’il a décidé de semer, c’est-à-dire l’amour pur et véritable en lien avec toi. Il commencera d’une certaine façon, observera si ça fonctionne et s’ajustera au fur et à mesure selon les besoins et les résultats.

 

Oh, parfois ça peut sembler effrayant, déstabilisant et, avouons-le, pas toujours très attirant, car nous sommes habituées d’être chassées, donc d’obtenir des résultats à court terme, et le cultivateur le sait.

 

Par contre, s’il veut obtenir la meilleure récolte possible (le vrai amour), il sait qu’il faut y aller lentement, mais sûrement, même s’il a peur que ce qu’il désire tombe dans les mains de celui qui sera plus rapide que lui : le chasseur.

 

Cependant, fidèle à ses convictions, il continue patiemment (c’est l’une de ses nombreuses qualités) et espère que ses efforts seront récompensés. Et lorsque tu auras reconnu tous les efforts qu’il a mis, même si tu l’as repoussé un peu au départ, les étoiles dans tes yeux apparaîtront… et y resteront.

 

Ce sera ça, sa plus belle réussite. Et la tienne aussi.

 

 

Au final, qui gagnera réellement?

 

Couple Oriente-moi 4

Le cultivateur, évidemment.

 

Le chasseur obtiendra et séduira beaucoup plus rapidement sa proie, mais ne pourra pas la garder. Et de toute façon, ça ne l’intéresse pas.

 

Le cultivateur, lui, consacrera des efforts continus pour obtenir ce qu’il veut. À force de persévérance et d’efforts, il l’obtiendra et fera tout, par la suite, pour la garder près de lui. Et ce sera beaucoup plus solide. Et lui, ça l’intéresse vraiment.

 

 

Conclusion : être heureux(se) en couple malgré les prédictions

 

En guise de conclusion, sache que je suis toujours heureuse avec ce cultivateur.

 

Nous avons connu des tempêtes, des ouragans, des famines, des temps de sécheresse et de grands froids. Nos récoltes n’ont pas toujours été fructueuses.

 

Plusieurs ouvriers du temps nous prédisaient un avenir rapproché, si rapproché qu’il ne serait pas réel ni tangible. Nous avons traversé ces temps durs main dans la main, bravant le vent et les obstacles entravant notre route.

 

Nous avons réfuté les prédictions qui annonçaient notre malheur et nous sommes beaucoup plus forts, trois ans plus tard. Nous avons semé les graines de notre bonheur. Et il continue de grandir, bonheur après épreuves. Nous sommes heureux.

 

 

« Qui sème le vent, récolte la tempête. Qui sème une graine patiemment récolte l’amour qu’il mérite. »

 

 

 

Alors, que préfères-tu maintenant?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *