Oriente-moi Tolérance 2

Tolérance : 4 trucs à mettre en pratique dès maintenant!

Au restaurant, quand un enfant pleure ou un client rit très fort à côté de toi, fais-tu preuve de tolérance? C’est difficile, car tu dois te dire que tu as payé pour être là, alors tu as le droit d’être tranquille. Est-ce que tu t’es déjà dit qu’eux aussi, de leur côté, avait déboursé pour être là? Les situations où la tolérance est de mise sont nombreuses dans notre quotidien. En vérité, la vraie question devrait être : est-ce que tu permets aux autres d’être qui ils sont? Voici 4 trucs à mettre en pratique dès aujourd’hui pour améliorer ta tolérance.

 

Truc #1 : Améliore ta tolérance en pratiquant l’empathie

 

Oriente-moi Tolérance 1

Mise en situation : Tu as prévu une belle soirée avec ton/ta conjoint(e). Vous vous rendez dans un restaurant et le serveur vous place à côté d’un couple et de leur bébé en bas âge. Le bébé se met à pleurer… et voilà, votre soirée est gâchée! Pourquoi sont-ils venus? Pourquoi restent-ils? Ne voient-ils pas qu’ils importunent tous les clients du restaurant? Ils auraient dû trouver une gardienne pour s’occuper du bébé…

 

Voir les choses autrement : 

 

Être empathique ne fait pas partie de vos qualités? Voici une façon de la développer. Essaie de te mettre à la place de ce jeune couple. Peut-être qu’eux aussi voulaient passer une belle soirée en amoureux, mais que la gardienne a annulé. Peut-être qu’ils ont décidé de se rendre tout de même au restaurant, car cette soirée était prévue depuis longtemps, avec la peur constante que leur bébé pleure et dérange tout le restaurant. Imagine comment ils doivent se sentir coupables de « déranger » involontairement les clients.

 

Que ferais-tu si tu étais à leur place? Aurais-tu annulé cette soirée que tu attendais avec impatience pour te sortir de ta routine du quotidien? Aurais-tu pensé à tous les clients du restaurant avant de penser à ton couple et à ton enfant? Se mettre à la place des personnes envers qui nous sommes intolérants nous aide à relativiser et à voir les choses selon leur vision, que ce soit pour une personne de minorité visible, une personne ayant un handicap, une personne âgée, etc. Essaie cette technique la prochaine fois où tu auras envie de perdre patience!

 

 

Truc #2 : Enlève tes œillères, tu n’es pas le/la seul(e) à avoir raison!

 

Oriente-moi Tolérance 2

Mise en situation : Tu travailles avec un collègue pour la mise en place d’un projet spécial. Tu tentes de lui expliquer ton point de vue, mais celui-ci résiste et n’est pas d’accord avec toi. Pourtant, tu trouves que ton idée est excellente et qu’elle pourrait fonctionner. Tu t’entêtes, car tu sais que tu as raison. Tu ne tolères pas que ton collègue essaie de voir les choses autrement, car ton idée est assurément la meilleure.

 

Voir les choses autrement : 

 

Têtu(e) ou orgueilleux(euse) fait partie de tes défauts? Tu dois apprendre à laisser les autres exprimer leur point de vue. Cela ne veut pas nécessairement dire que ton idée n’est pas la meilleure et que tu dois être d’accord avec tout ce que ton collègue dit, mais essaie de faire preuve d’ouverture et de tolérance en essayant de lui demander plus d’explications, sans réfuter tout ce qu’il tente de t’expliquer. Voici des exemples de ce que tu pourrais lui dire :

 

– J’aimerais mieux comprendre ton idée. Quels sont les avantages de ton idée? Comment penses-tu que cela contribuerait à notre projet?

– Je ne comprends pas très bien ce que tu tentes de m’expliquer. Peux-tu me donner plus d’explications?

– Je trouve ton idée intéressante. De mon côté, je crois que j’ai aussi des pistes intéressantes. Laisse-moi t’expliquer ce que je veux dire.

– Merci de ton point de vue. J’ai des raisons de penser que mon idée pourrait être plus avantageuse pour notre projet. Qu’en penses-tu, es-tu d’accord avec moi? Qu’est-ce que tu changerais pour améliorer mon idée?

 

Sois tolérant et accepte de modifier ton point de vue pour faire place aux idées des autres. Ce ne sera que plus enrichissant!

 

 

Truc #3 : Transforme ton intolérance en bonne action!

 

Oriente-moi Tolérance 3

Mise en situation : Dans ton quartier, plusieurs personnes à mobilité demeurent à proximité de chez toi. Chaque jour, tu dois attendre plusieurs minutes à l’intersection pour les laisser traverser. Tu t’impatientes, car tu es pressé le matin. Tu dois te dépêcher à te rendre au travail, tes minutes sont comptées. Si tu ne te retenais pas, tu les klaxonnerais. Pourquoi choisissent-ils ce moment de la journée pour se promener à l’extérieur? Ils doivent bien se rendre compte qu’ils ralentissent le trafic! Ils ont toute la journée, eux, pour faire ce qu’ils ont à faire!

 

Voir les choses autrement : 

 

Nous sommes tous pressés à un moment où à un autre dans notre journée. Notre train de vie effréné nous oblige à économiser du temps là où nous le pouvons. Il arrive des situations où nous devons user de patience et de tolérance. Le ressentiment que tu entretiens dans des situations hors de contrôle ne fait que contribuer à te pourrir la vie. 

 

Étant donné que tu ne peux pas contrôler certains événements, pourquoi n’essaierais-tu pas de transformer ça en bonnes actions ou en moments positifs? Voir la vie sous un œil positif en changeant ses actions contribue à augmenter ton énergie quotidienne et à te sentir mieux globalement. Voici deux exemples parmi tant d’autres que tu peux mettre en pratique si tu le souhaites :

 

– Si tu vois une personne à mobilité réduite qui a de la difficulté à se déplacer, ne sois pas celui ou celle qui s’impatiente en klaxonnant pour qu’elle se dépêche. Essaie plutôt de lui souhaiter une bonne journée, de lui sourire ou si l’occasion se présente, aide-la à traverser. En plus de faire une bonne action, tu aideras cette personne à passer une meilleure journée.

 

– Si une personne âgée a de la difficulté à donner la monnaie à une caissière à l’épicerie, ne soupire pas. Elle ne fait pas exprès. Dis-toi plutôt que tu seras probablement semblable à son âge et c’est la vie. Si tu vois qu’elle est seule, jase avec elle quelques minutes, ouvre-lui la porte pour l’aider ou propose-lui de porter ses sacs jusqu’à sa voiture si le cœur t’en dit. Tu rendras une personne heureuse, c’est garanti!

 

 

Truc #4 : Apprécie la différence, tu augmenteras ta tolérance!

 

Oriente-moi Tolérance 6

Mise en situation : Un de tes collègues de travail est d’une origine différente de la tienne. Tu as de la difficulté à entrer en communication avec lui. Il ne parle pas très bien français, il gesticule beaucoup et tu dois te reprendre à plusieurs reprises pour qu’il saisisse bien ce que tu veux lui dire. Il est souriant; il ne perd jamais son sourire devant ton impatience. Tu te dis intérieurement que ce serait tellement plus facile avec quelqu’un qui te comprendrait plus facilement!

 

Voir les choses autrement : 

 

Les gens issus de l’immigration vivent très souvent des difficultés d’intégration de leur côté. Ils arrivent dans un nouveau pays, ils doivent se retrouver des points de repère, s’adapter à une toute nouvelle culture et bien souvent, ils doivent apprendre une nouvelle langue. Au lieu de t’impatienter parce qu’il ne comprend pas du premier coup tout ce que tu lui dis, essaie de te mettre dans sa peau quelques instants. Comment aimerais-tu que les gens agissent avec toi si tu t’installais dans un nouveau pays et que tu faisais tout ton possible pour t’adapter?

 

Apprends à apprécier la différence. Cette personne a sa propre culture et peut sûrement t’apprendre beaucoup de choses. Tente de discuter avec elle et d’en apprendre plus à son sujet. Le fait d’engager la conversation facilitera la communication à long terme et harmonisera vos relations. Vous en sortirez tous les deux gagnants!

 

Ce n’est pas facile, mais la tolérance se développe avec le temps. Tu y arriveras!

 

Et toi, es-tu tolérant(e)? 🙂

Articles qui pourraient t'intéresser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *