30 ans Oriente-moi 5

30 ans, instable et sans enfant : ai-je gâché ma vie? :(

Avoir 30 ans, ça ne change pas le monde, sauf que

 

30 ans Oriente-moi 1

(Tic Tac, le temps passe vite et ne prend pas de pause et on déjà, on arrive à 30 ans…👾) 

 

 

… ça fait tout de même un petit pincement au cœur. Pour ma part, c’est la première fois que j’ai pleinement conscience que je suis en train de vieillir. 😭

 

Lorsque j’étais plus jeune, avoir 30 ans me semblait si lointain, comme si je n’atteindrais jamais ce chiffre. Maintenant que j’y suis, je réalise tout le chemin que j’ai parcouru… ou pas.

 

L’an dernier à l’aube de mes 30 ans, une « amie » m’a dit ces paroles légèrement blessantes : « Jess, je te plains tellement! Tu auras 30 ans et tu n’as rien encore. Je serais triste à ta place. Te sens-tu bien là-dedans? » 🙄

 

Eh bien… avant qu’elle ne me dise ça, je vivais très bien avec mon mode de vie… mais j’avoue que je me suis remise en question.

 

Suis-je normale, docteur? 🤓

 

Avoir 30 ans, ça représente quoi pour les gens « normaux »?

 

30 ans Oriente-moi 2

(ce n’est CLAIREMENT pas moi… quoique je les trouve « cute »!) 😍

 

 

En fait, selon « les règles non écrites de notre société », je devrais :

 

–  Avoir un emploi stable bien rémunéré et m’y investir corps et âme au détriment de ma santé physique et psychologique (l’entreprise en fait tellement pour moi, je lui suis redevable (lire un peu d’ironie ici 😱);

 

–  Placer de l’argent de côté dans mes REER, dans un CELI, dans un compte d’urgence et garder mon compte courant bien garni (non mais tsé, juste au cas où 🤑!);

 

–  Être stable et équilibrée en couple, être indépendante (mais pas trop!), avoir des projets d’avenir individuels ET en couple;

 

–  Avoir acheté une maison et idéalement en banlieue, pour que ma « future progéniture » (je déteste profondément cette expression) profite d’un grand terrain extérieur pour se développer (l’enfant ne peut pas se développer en appartement, c’est bien connu!… (touche d’ironie ici aussi 😵);

 

–  Avoir au moins un enfant et songer déjà au deuxième, car pas question d’avoir un enfant unique (ce n’est pas très bien vu, pauvre enfant!) 🚴;

 

–  Être une bonne ménagère et une bonne cuisinière (le ménage et faire à manger = 2 tâches automatiquement reliées aux femmes, bien sûr!);

 

–  Bien manger (mais pas trop, sinon on m’accuse d’être au régime!), bouger 30 minutes par jour (mais pas trop, sinon je ne pense qu’à moi!), mais lâcher prise et vivre en pleine conscience (mais pas trop, sinon on dira que je suis insouciante!).

 

Au secooooooooooooooooours… 😱😭😳

 

Méchant contrat, n’est-ce pas? 😈

 

 

Avoir 30 ans, pour moi, ça veut plutôt dire autre chose…

 

30 ans Oriente-moi 3

(Où suis-je? Tu es capable de deviner quel personnage je suis? Eh oui, celui qui va à contre-courant! 😢)

 

 

Moi, ma vie ressemble plutôt…

 

–  J’ai travaillé 10 ans et tant que secrétaire, mais j’ai décidé de me réorienter et de retourner aux études… universitaires. Et comme je trouve ça plutôt difficile et que je n’ai pas envie de m’épuiser une autre fois (si tu veux comprendre, je te conseille de lire le jour où j’ai décidé que ma vie valait plus que 1000 $), j’ai décidé de ne pas travailler et de vivre à crédit le temps des études (quelle irresponsable je suis!)😖;

 

–  Non seulement je n’ai pas d’argent de côté (shame on me…), mais j’ai dû m’endetter pour retourner aux études (helloo les dettes de prêts et bourses et la marge de crédit étudiante 🔥🔥🔥!);

 

–  Je suis en couple avec un homme plus jeune (à peine deux ans, mais c’est marginal d’un point de vue sociétal, n’est-ce pas?), nous avons des projets futurs, mais… ça ne tourne pas autour d’une maison, d’enfants ou de vie tranquille et stable (d’où on sort? Bah moi du Québec et lui de la France 🏁!);

 

–  J’habite dans un 4 1/2, à Québec… et c’est très bien comme ça! (Primo, je suis étudiante! Et secundo… on n’a pas besoin de tondre, de pelleter la neige – je suis au Québec -, de s’occuper des nombreux problèmes de réparation de ceci ou de cela! Ça me convient parfaitement pour le moment 😎);

 

–  Je n’ai pas d’enfant et je n’ai aucune idée à quel moment je serai prête à en avoir (je sais que j’en veux et que je vieillis, mais je veux que cet enfant soit désiré autant de moi que de mon conjoint!). Et, comble de malheur, j’en suis encore à réfléchir si j’en veux plus d’un (je vois déjà les critiques arriver…😑😣);

 

–  Le ménage n’arrive pas dans les priorités dans ma liste de tâches à faire (SCANDALE! 😱) et j’aime cuisiner… quand j’en ai envie. Si je n’en ai pas envie, je ne cuisine pas (D’où je sors? Ah oui, je sais… je n’ai pas encore d’enfants, ça devra changer! Mais pour le moment, ça me convient ainsi 😳);

 

–  Voici l’un des seuls points que je respecte! Je mange bien (mais je fais aussi quelques excès), j’essaie de bouger 30 minutes par jour (et parfois non, ça ne me tente pas) et je tente de lâcher prise (je ne réussis clairement pas tout le temps!).

 

 

Ai-je gâché ma vie? Suis-je normale? Devrais-je changer?

 

30 ans Oriente-moi 4

(Devrait-on me condamner pour ne pas suivre les règles dites « normales » de la société?) 😥

Bonne nouvelle!

🎉🎉🎉🎉

➡ La « normalité de la société » change depuis quelques années! ⬅

 

 

Aujourd’hui, à 30 ans et des poussières, je vois tout ça d’un autre angle.

 

Il fut un temps où je me suis jugée et critiquée sévèrement moi-même. Je me disais que je passais complètement à côté de ma vie et de ce qui comptait réellement. Que j’étais égocentrique, que je ne pensais qu’à mon propre bonheur et que j’étais anormale.

 

Et puis, j’ai réfléchi.

 

Qu’est-ce que la normalité?

 

Et si chacun avait sa propre vision de la normalité?

Et si on respectait les visions qui diffèrent des nôtres?

Et si chacun avait raison, à sa propre façon?

 

J’ai décidé de vivre ma vie de cette manière. Je désire avoir un enfant au moment où je me sentirai accomplie. J’apprendrai à cet enfant l’importance de se réaliser dans la vie. De suivre sa voie, sa vie, ses désirs et non ce qui est important aux yeux des autres.

 

Je lui apprendrai à respecter la différence et même à l’apprécier. Je lui apprendrai à ne pas se fier aux apparences et à comprendre avant de juger. Chaque personne est différente.

 

Je lui expliquerai qu’il était désiré et que j’étais maintenant prête à l’accueillir dans ma vie. Que j’ai attendu, que j’ai essayé des choses et que je suis prête à lui partager ma vision du monde maintenant.

 

Pas la vérité absolue, oh non, mais ma vision à moi. Et je l’encouragerai à avoir la sienne, même si elle diffère de la mienne.

 

Voici ce que j’ai appris sur la vie jusqu’à présent 😌

 

 

Et ceux qui n’ont pas la même vision que moi? Ceux qui trouvent que je gâche ma vie?

 

Je ne peux pas les empêcher de penser. Je ne peux pas les convaincre. Je dois respecter leur opinion. 👼

 

Et tu sais quoi?

 

Je leur demande la même chose. Tout simplement. Tout ce que je peux leur dire, c’est ceci :

 

 

Non je n’ai pas gâché ma vie. Au contraire, je crois que je l’ai enrichie.

D’amour, de connaissance, de confiance et d’estime.

Et ma « future progéniture » en bénéficiera certainement, au bout du compte. 

Et elle me remerciera.

💙💚💛💜❤

Et toi, qu’en penses-tu?

Articles qui pourraient t'intéresser!

26 commentaires sur “30 ans, instable et sans enfant : ai-je gâché ma vie? :(”

  1. Hello,

    Absolument d’accord avec toi !!! C’est ce que je veux aussi ;-). J’ai passé le cap de la trentaine il y a deux ans et demi ! et je l’ai mal vécu !!! Maintenant, je regarde l’avenir et je me dis ! Merde, je suis encore jeune et j’ai encore le temps ! Qu’est-ce que les gens ont à me demander : Alors, les amours ? Tu crois que tu vas te marier en jour ? C’est pour quand les enfants ? Bon c’est vrai côté boulot, ben je vais dire que ça va… je suis stable… Mais en fait non, j’ai besoin d’un peu de changement, de pouvoir m’épanouir… ne pas être un petit mouton, quoi ! La société est étouffante…. pfff 😉

    Oh… aussi « Les règles non écrites de notre société », je crois qu’on appelle ça les traditions…
    J’emmerde les traditions !!!! 😉 😀

    Bonne soirée,
    Bisous,

    1. Allo!

      Merci beaucoup de ton commentaire!

      La vie n’arrête pas à trente ans, n’est-ce pas? Même si le cap est difficile à passer!

      L’important, c’est que tu sois bien dans ta vie et que tu sois heureuse! Tu aimes ta vie? C’est ÇA, le plus important!

      Crée tes propres traditions, vis ta vie et sois heureuse!! 🙂

      Jess

  2. Grosse question. Je t’avoue que j’ai 27 ans et la où j’en suis aujourd’hui (un peu comme toi sans l’étudiant) je me voyais pas là non plus plus jeune, je n’ai pas d’enfant, j’ai des dettes aussi (merci la conjoncture quand on essaie de s’en sortir en montant un magasin à 23 ans) et je vis dans le garage chez la grand mère de mon copain au RSA. Mais pour autant je ne trouve pas que j’ai gacher ma vie étant donner que pour le moment tout ce construit petit à petit (plein de projet aussi) et mon copain est plus jeune que moi aussi lol
    Il faut évoluer à son rythme et bon on s’en fou des autres LOL la normalité n’existe pas et de toute façon on sera toujours critiquer pour n’importe quoi autant vivre comme il nous plait ^^

    1. Allo Gaelle,

      Nous sommes plusieurs dans cette situation!

      Tu sais, je ne trouve pas non plus que tu as gâché ta vie! Tu as vécu des expériences, tu as fait des essais, tu as appris à te connaître et tout ça, ça ne sera jamais perdu!

      Tu as raison, nous serons toujours critiqués, un jour ou l’autre! Aussi bien vivre sa vie comme on le veut!

      Je te souhaite beaucoup de bonheur et merci de ton commentaire! 🙂

      Jess

  3. Allô, j’ai eu 35 ans il y a quelques mois et j’ai gâché ma vie selon la société 😉 J’ai des économies, mais la vraie vie est surtout maintenant. Il est hors de question que j’attende à la retraite (re quoi?) pour vivre. Je suis célibataire et je ne sais pas si je veux des enfants. À ceux qui me disent que je suis rendue à 35 ans et qu’il faudrait que j’y pense, je réponds que Patricia Paquin a accouché à 46 ans de son p’tit dernier. Il me reste encore des belles années 😉 Je suis en logement à Limoilou. Je pourrais mieux me loger et je pourrais même acheter, mais ça ne me tente pas. Je préfère économiser pour voyager (et fuir mon appartement miteux quelques semaines par année).
    En terminant, je n’ai jamais été aussi heureuse que dans la trentaine. C’est fou comment je suis mieux dans ma peau et dans ma tête 😉

    1. Allo Julie!

      Bravo!! Tu vis la vie que tu veux et non celle que la société aimerait que tu vives! Tu penses de la même façon que moi : je n’ai pas envie d’attendre à ma retraite pour vivre! 35 ans, c’est encore jeune! Voyage, sois heureuse et peu importe ce qui se passera dans ta vie, écoute ton coeur! Je t’encourage! 🙂

      Bonne continuation! 🙂

      Jess

  4. Hahah!

    J’ai passé la trentaine, j’ai plus d’enfants que ce que je croyais avoir quand j’avais 20 ans (j’en ai donc plus que zéro, X3), je suis une éternelle locataire (par choix!), on est instable géographiquement et professionnellement (par choix aussi), on trimballe les kids (que je ne pensais pas que j’aurais aussi jeune, tout le monde change d’idée, non?) aux quatre coins de la planète, on cumule les REER mentals, on ne veut rien savoir de la maison de banlieue avec clotûre et chien, tondeuse et cie (mais j’avoue que rendu à 3, on est heureux d’avoir une petite maison de ville en location… qu’on échange à tout va avec des gens d’un peu partout et qu’on sous-loue lors de nos longs voyages).

    J’ai pas grand-chose de la «trentaine attendue par la société» (à part les zinfints faut croire, encore là, je clashe avec mon entourage, les miens sont déjà plus vieux que ceux de mes amis), mais j’ai tout, vraiment tout: la liberté (ben oui, même avec des enfants, on l’a!), DES métiers qui nous passionnent, on voyage (en masse), on bouge, on part sur des coups de tête, on s’amuse, on change d’idées, on sort, on expérimente pis on a du fun : on a tout 😉

    1. Allo Bianca!

      Ça fait du bien de te lire! C’est beau de voir que de plus en plus, les gens osent sortir de la marge et vivre la vie qu’ils désirent!

      J’adore ta conclusion : tu as tout! Tu as tout ce que TOI et VOTRE FAMILLE a besoin! Et le plus important, vous êtes heureux!!!

      Merci de ton commentaire et continue de vivre de cette manière, tu donne un bel exemple à tes enfants! 🙂

      Bonne continuation!

      Jess

  5. Excellent article, je m’y retrouve parfaitement !

    J’atteins tout doucement la trentaine également, je n’ai pas d’enfants, pas de travail, pas de permis de conduire et je vis encore chez mes parents. Pourtant je suis en couple depuis plus de dix ans. Je peux te dire que je te rejoins absolument dans tous tes questionnements ! Ce qui est dingue, c’est que l’on ne se rend pas forcément compte de ce que ça implique de se rapprocher de cette tranche d’âge, jusqu’au jour où quelqu’un te fait la réflexion ! C’est à partir de ce moment-là qu’on se rend compte qu’on ne rentre pas dans le « moule » que la société veut nous imposer… Mais, moi je pense que chacun doit vivre sa vie à son propre rythme, sans ce préoccuper de ce que pensent les autres parce que de toute façon quelques seront tes choix il y aura toujours quelqu’un pour te critiquer. Ce n’est pas parce que tu n’es pas mariée, en ménage avec des enfants que tu es une marginale.

    Je suis dans la logique qu’il vaut mieux profiter de la vie tant qu’on est jeune, on pourra se reposer et mener une petite vie rangée et tranquille quand on seras plus vieux et fatigués 😉

    1. Allo Chibi,

      Merci beaucoup!

      Je suis dans la même logique que toi! J’aime mieux profiter de la vie pendant que j’en ai la chance! Qui sait ce que le futur nous réserve, mais l’important est d’être bien et heureux, peu importe de la façon dont on vit.

      Et tu as raison… peu importe les choix que nous ferons, quelqu’un nous critiquera, d’une façon ou d’une autre!

      Bonne continuation!

      Jess

  6. Coucou Jessica,
    J’ai 28 ans, je suis sans diplôme, sans enfant et sans travail.
    Je n’en parle pas sur mon blog mais je comprends ta galère.
    Ma famille me reproche d’être trop différente de mon frère et ma soeur.
    Courage et bisous

    1. Coucou Claire!

      Merci de ton commentaire. Je sais que c’est difficile d’être vue différemment par notre entourage, mais c’est ta vie.
      Entre nous, est-ce si grave d’être différents? De mon côté, je ne trouve pas.
      Nous sommes uniques, nos désirs et nos ambitions aussi.
      Courage à toi et ne lâche pas, tu as encore toute la vie devant toi! 🙂

      Jess

  7. Très bon article ! Je pense la même chose que toi. Déjà à mon âge, 22, je vois des filles qui ont des enfants, qui s’installent avec leur copain ou qui travaillent. Ça me stress énormément vu que ce n’est pas mon cas. Mais je me dis que je vais bientôt réaliser des choses, être heureuse et que tant pis si je ne rentre pas dans le moule, je n’ai jamais réussi de toute façon…
    Bisous <3

    1. Coucou Mary,

      Merci beaucoup de ton commentaire!

      Tu n’as pas besoin de rentrer dans le moule! Tu réaliseras toutes ces choses (ou pas, c’est toi qui voit!) en temps et lieux. Tu as toute la vie devant toi et il te reste mille et une choses à accomplir!

      Reste toi-même et enjoy!

      Jess 🙂

  8. Tres bon article et j’ai adoré les touches d’ironie
    Quand j’étais plus jeune j’imaginais aussi qu’à 30 ans je serai mariée j’aurais un travail épanouissant et des enfants mais la vie m’a appris qu’on avait chacun sa propre voie et son propre calendrier. Tu as raison de ne pas te préoccuper de ce que les gens pensent à ton sujet car c’est ta propre vie et tu as le droit de la vivre selon tes propres choix. En tout cas j’espère que cette personne est devenue ton « ex amie » car c’est le genre de personnes que je n’arrive pas à tolérer près de moi, elle plombent juste mes bonnes vibes et c’est inacceptable lol

    1. Allo Yitu!

      Merci beaucoup pour ton commentaire!

      « Son propre calendrier », j’adore cette expression! C’est tellement vrai!

      T’inquiète pas, cette amie est sortie de ma vie. De toute façon, quelqu’un qui dit des choses comme ça ne peut pas être qualifié « d’amis », de mon point de vue!

      Bonne continuation selon ta propre voie!

      Jess

  9. Coucou
    J’ai 35 ans et je n’ai pas d’enfants et honnetement je n’en veux pas…
    Je ne pense pas gacher ma vie, je la vis differement c’est tout
    Bisous

    1. Allo Melily!

      Tu sais, c’est très bien comme ça! Chacun vit sa vie différemment et c’est parfait. C’est ce que je me rends compte maintenant.

      Plus les années avancent, plus je vois les avantages à vivre sa propre vie et non selon les « standards » que la société attend de nous!

      Bonne continuation! 🙂

  10. mais comme je me retrouve dans ton article ! il est super !
    y’en a assez des étiquettes et des « tu n’es pas normal »
    je trouve qu’a l’heure actuel il n’y a plus de « tu devrais faire-ci, ou faire-ça « ! chacun devrait mener sa vie comme il l’entends et comme il la sent! après tout on en a qu’une, pk se la pourrir plus que ce qu’elle peut l’être déjà, arrêtons de juger et comparer merde!
    bisous et profites ma belle

    1. Allo Jen!!

      Merci pour ton commentaire! 🙂

      « Chacun devrait mener sa vie comme il l’entend et comme il la sent » C’est exactement ce que je pense!!

      Nous avons qu’une vie à vivre, vivons-la de façon à être heureux et d’en profiter au maximum!

      Profite aussi ma belle, au plaisir! 🙂 xx

      Jess

  11. Je suis plutôt étonnée que tu ressentes encore ça ! Personnellement j’ai 27 ans (et non pas encore 30, peut être que d’ici là je serais du même avis que toi) et je ne me sens pas du tout bousculée par la société. Enfin, je veux dire j’ai trouvé un emploi « stable » cette à 26 ans car j’ai finis mes études à 25 (comme la plupart des gens à qui on demande de choisir leur avenir à 18 ans). J’ai un mec, mais on ne pense pas forcément à acheter une maison et à faire des enfants. C’est sûr qu’on en aurait envie, mais on a plus envie de pouvoir prendre le temps d’avancer dans nos « carrières » et de voyager et découvrir pleins de choses..
    Pour les enfants, no pression de mon côté, et de celui de mon frère non plus d’ailleurs (il a eu 30 ans cette année), chacun prendra le temps de construire une famille si il en a envie et quand il en a envie surtout.

    Tout ça pour dire que j’ai l’impression que notre génération prend plus de temps pour elle, on est peut être un peu plus « égoïste », « carriériste » etc… Mais quelque part je trouve ça plus sain. Je n’ai pas envie de me réveiller dans 10 ans avec l’impression d’avoir raté quelque chose ! 🙂

    Ne te mets pas la pression, je pense qu’il n’y a aucune raison d’ailleurs ! 🙂 Profite du temps et fais les choses à te rythme parce que finalement c’est ça le plus important 🙂

    1. Bonjour Clow,

      Merci de ton commentaire! Oui, c’est vrai que notre génération prend plus de temps pour elle que les générations antérieures. Cependant, je trouve qu’on subit encore trop souvent la pression de la société si nous arrivons à l’âge de trente ans et que nous sommes aux études ou bien que nous ne sommes pas encore établis.

      Cependant, je suis d’accord avec toi que c’est beaucoup plus sain de penser un peu plus à soi. Heureusement, j’ai suivi mon coeur et non ma tête. Je profite du temps que j’ai et de la vie, et je vis à ma façon!

      Bonne journée à toi!

      Jess

  12. Et bien ! Je suis ravie d’avoir cliqué sur ton lien insta!

    Pour faire court, j’ai 40 ans et suis passée par ta douce aventure. Jusqu’à 26 ans que des boulots pas bien rémunérés et fatiguants car pas de diplôme ni de bac.

    Puis 26 je passe mon bac et je rentre à la fac de droit. A ton âge je venais d’avoir ma licence en ayant une bourse et pas d’enfant. Je suis passée par la phase « suis je normale? » Mais rapidement car tout est une question de point de vue et finalement chacun se construit comme il le souhaite et surtout comme il le peut (avec aussi l’héritage qu’on lui a laissé voire affublé).
    Les études me passionnaient alors j’ai continué et ce pendant 12 années ! Et là il est vrai que beaucoup de personnes « s’inquietaient » de mon sort (toujours pas d’enfant, de maison achetée etc. Pourquoi ne devient elle pas avocate ? … / mon Dieu quelle plaie ! 😅) Mais ce qu’ils n’avaient pas compris c’est que je m épanouissais totalement, que ma richesse venait de l’intérieur. Le savoir, la recherche sont mes plus belles acquisitions.
    Pendant ma thèse tous pensaient « quand est ce qu’elle termine? Qu’elle puisse avoir un vrai job ! » (i.e : bureau /salaire)
    Quelle déception lorsqu’ils ont compris que rien n’était fini ! Lool 😉
    J’ai encore étudié pour devenir professeur. J’ai réussi ce fameux concours.
    Mais la soif d’apprendre ne part pas comme ça 🙄
    Alors j’ai recommencé afin de devenir coach bien être et je suis toujours en formation. Plus personne à l’heure actuelle ne s’en étonne (je crois que cette fois-ci ils ont compris qu’il ne servait à rien de me juger 😉 car d’une part ça ne changera rien à ma façon de voir les choses et, d’autre part, je suis heureuse.

    Finalement, c’est parfois cette soit disante « instabilité sociétale » qui nous rend beaucoup plus stable que ce que les autres pensent 🌝

    Je te dirais pour finir que tu es loin de l’instabilité intellectuelle et émotionnelle puisque tu sais où se trouve ton propre bien-être ‘ et n’était ce pas l’essentiel de la vie? 😘

    1. Allo!

      Wow, merci pour ton témoignage! Quel beau cheminement tu as! Je te félicite d’avoir suivi tes convictions et tes rêves malgré le regard des autres!
      C’est ce qui fait que tu es heureuse aujourd’hui!

      Pour ta dernière phrase, je suis entièrement d’accord… je sais où se trouve mon propre bien-être et c’est l’essentiel de la vie, oui!

      Bonne chance dans ton nouveau projet de coaching! Je suis certaine que tu auras du succès!

      Jess

  13. J’adore ta façon de voir les choses ! C’est ceux et celles qui croient à tort qu’à 30 ans, nous devons tout avoir (maison, bébé, emploi payant…) qui n’ont rien compris de la vie (et qui ne sont probablement pas très heureux en fait). P.S. J’espère profondément que cette « amie » qui t’a dit cette phrase blessante n’est justement plus ton amie!!! Quelle remarque désagréable !!!

    1. Allo Karine!

      Merci de ton commentaire! En effet, chaque personne a sa propre définition de la vie… une n’est pas mieux que l’autre!
      L’important, c’est de se sentir bien dans nos choix!

      Et en effet… je me suis éloignée de cette « amie » ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *